Les pierres d’Ica

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les pierres d’Ica

Message par Asahanakuro le Sam 22 Fév - 18:14


Je n'ai rien écrit moi-même, tout est tiré d'un livre très intéressant ! J'en citerai le nom à la fin.

Les pierres d’Ica

En 196, on découvrit à proximité de la petite ville péruvienne d’Ica des pierres gravées dont l’âge fut estimé à plus de 10000 ans. Pourtant les images représentées sur ces pierres –objets et êtres vivants-, en l’état actuel de connaissances, ne peuvent avoir existé à cette époque dans cette configuration.

Greffes cardiaques, télescopes et cartes géographiques
En 1974, le Français Robert Charroux fut le premier à s’intéresser à la collection du Dr Javier Cabrera, qui comprenait à l’époque plus de 11000 pierres gravées provenant d’Ica. Javier Cabrera avait également en sa possession d’autres artefacts comme, par exemple, des statuettes de pierre ou d’argile. Selon ce dernier, ces pièces étaient des vestiges d’une civilisation aujourd’hui disparue et constituaient une preuve de l’existence d’une culture préhistorique.
Toujours prêt à exposer ses théories aux journalistes et aux scientifiques, le Dr Cabrera fit construire un musée et y exposa sa collection. Les dessins gravés sur ces pierres représentent des hommes observant le ciel à l’aide d’un télescope ou procédant à une greffe du cœur. A ce propos, on peut noter que la représentation du cœur est tout à fait correcte d’un point de vue anatomique. D’autres pierres représentent une chasse aux dinosaures ou encore des cartes géographiques presque complètes. Dans ces publications, Robert Charroux émit l’hypothèse que ces pierres constituaient la bibliothèque de l’Atlantide et dataient de plusieurs millions d’années, point sur lequel il semble en accord avec Cabrera.

L’atelier des Indiens
En 1977, le suisse Erich von Däniken s’intéressa à son tour aux descriptions de Charroux et se livra à ses propres investigations. Dans ses écrits, il rapporta ses discussions avec le Dr Cabrera et le décrivit comme un homme « entêté », soulignant au passage que ce dernier n’était jamais en mesure de fournir la moindre preuve ou le moindre argument. Däniken lui montra notamment des pierres qu’il avait achetées à un Indien qui les fabriquait lui-même. Mais à aucun moment, le Dr Cabrera n’accepta de revenir sur ses déclarations.
A la fin des années 1990, une équipe de télévision anglaise contacta un Indien qui affirmait avoir lui-même fabriqué une grande partie des pièces de la collection du Dr Cabrera. Celui-ci montra aux journalistes le procédé qu’il utilisait, qui consistait à noircir les pierres avec du cirage, puis à les cuire dans du fumier. Pierres, mais aussi statuettes de pierre ou d’argile : selon lui, tout avait été réalisé sur commande. Bien sûr, le Dr Cabrera protesta, mais il lui fut impossible d’avancer le moindre contre-argument. Poursuivant ses investigations, l’équipe de télévision révéla qu’on avait réellement trouvé des pierres gravées à proximité d’Ica, mais que ces gravures ne représentaient rien d’extraordinaire. Pour finir, les journalistes conclurent que les pièces de la collection du Dr Cabrera étaient des faux.
Le Dr Javier Cabrera décédé le 30 décembre 2001. Sa collection se trouve toujours dans le musée qu’il avait fait édifier. Bien qu’après le reportage télévisé les débats sur les pierres d’Ica se soient quelque peu calmés, certains chercheurs espèrent encore prouver qu’une partie au moins de la collection est authentique et pourrait donc nous renseigner sur d’antiques civilisations. Pour la plupart des scientifiques, cependant, ces pièces n’ont aucune valeur historique.


Source = Les Mystères de l'Humanité
avatar
Asahanakuro
Admin
Admin

Messages : 99
Date d'inscription : 16/02/2014

Voir le profil de l'utilisateur http://receptoriummagia.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum