Comment le gouvernement continue de faire des essais nucléaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment le gouvernement continue de faire des essais nucléaire

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 12:26

Comme le montre la video ci-dessous, officiellement depuis le milieu des années 1990 il n'y a plus d'essais nucléaire.


bombes atomique depuis 1945 par Suchablog



Comme le montre la liste d'essais nucléaire sur wikipedia. Sur les 2063 explosions nucléaire, 1526 sont souterraine soit environ les 3/4. Et ce des les années 1960

http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27essais_nucl%C3%A9aires

Il est impensable, inimaginable que pendant un demi siècle tous les pays qui on l'arme atomique fassent plus 2000 explosion nucléaire et que maintenant plus de 20 ans tous les détenteur d'arme atomique ne font officiellement plus de test.



La vérité est que tout cela continue de manière officieuse. Ils continues clandestinement et "furtivement".

La technique d'atténuation des explosions dans des cavités implique des aménagements assez large sans piliers de soutènement et en grande profondeur. De manière à opérer avec le minimum de chances de détection les considérations suivantes doivent être prises en compte :



Comment rendre les essais nucléaires souterrain "furtif" ?

    Critère de lieux à prendre en compte pour réaliser des essais nucléaire furtif :

 - Étude géologique de l'environnement.
 – Disposer de données préalables quant à la faisabilité de l' opération dans un tel sol.
 – Données concernant la stabilité des sols.
 – Efficacité de l'atténuation
 - Caractéristiques liées au problème du confinement des produits de réaction
 – Discrétion des travaux
 - Coût


   Critère pour rendre les tests nucléaire furtif :

 - Le signal sismologique doit être en dessous du seuil de détectabilité des instruments de surveillance.
 - La profondeur à laquelle est effectué le test doit être suffisante pour assurer le confinement des produits radioactifs après l'explosion de telle manière que les systèmes de détection des produits radioactifs ne puissent mettre le phénomène en évidence, en le différenciant des signaux d'origine naturelle.
 – L'aménagement du site d'essai doit pouvoir échapper à toute surveillance par satellite.                                                                                                                                              



 
Aménagement pour permettre une explosion nucléaire furtive.

   Pour éviter une explosion brut comme c'est le cas lors d'explosion souterraine classique, un espace, un volume d'atténuation est nécessaire. Cet espace sert de volume de détente, d’extensions des plasmas et gaz créer lors de l'explosion. Pour cela la cavité creusé doit être un espace complétement vide d'obstacle (pilier de soutien etc…). La cavité doit faire environ 20 à 25 mètre de rayon et un volume d'atténuation d’environ 65.500 m3 pour une charge d'une kilotonne (il y à aussi divers aménagement en forme de cylindre généralement de proportion 4:1 ou 8:1 variable en fonction de la puissance, d'autre forme d'aménagement peuvent être utilisé). Une explosion de 1 kilotonne se fait à environ 1000 mètre de profondeur.

    Ensuite vient divers dispositifs  permettent d'atténuer l'onde sismique et sonore. Une explosion nucléaire d'une puissance d'une kilotonne dans une cavité décrite comme ci-dessus génère une onde sismique inférieure ou égal à 3 (sur l'échèle de richter). Pour contenir le bruit de l'explosion la géologie du terrain joue un rôle important.

    La limite pratique des explosions est de 10 kilotonnes, une puissance d'explosion supérieure peut difficilement être envisagée. En effet même une puissance de  10 kilotonnes ne convient que rarement à un lieu d'essais, De plus cela demande une longue et couteuse préparation qui plus l'explosion nucléaire pourrait nuire à sa furtivité.



   
Ce qui peut trahir la fartivité des activités nucléaires furtives et souterraines.
    Même si il n'y a pas d'activité sismique signalée il peut se ressentir des vibrations, secouse legere de quelque seconde de brieveté. Avec ces vibrations il doit y avoir une sorte de bruit pas trés fort, un grondement qui vient du sol du même laps de temps que les secouses, un bruit comme dans tremblement de terre.



   
La mine de Gardanne utilisé pour des essais nucléaire souterrain.


A Gardanne (entre Aix-en-provence et Marseille (13)) il y a une mine de lignite qui n'est plus exploitée. L'exploitation commença au XVIIIème siècle pour se terminer en 2003. La mine comporte 500 kilomètre de galeries et la profondeur maximale et de 1350 mètres ! De plusieurs années antérieur à 2000 à la peut être juste qu'a la fermeture de la mine en 2003, les habitants de Gardanne et villes alentour son témoins de mystérieuses vibrations qui durent de 3 à 5 secondes. Un témoin rapporte que toute les semaines entre 1H et 3H du matin se produisent. Les autorités disent qu'ils s’agit d’effondrement dans la mine. En mars 2000 des techniciens de la DRIRE (Direction Régionale de l'Industrie, de la Recherche et de l'Environnement) posent des enregistreur partout dans le bâtiment. La DRIRE effectue des mesures de radioactivité, qui s’avèrent être anormales, en effet la géologie de la région rend impossible la radioactivité naturelle. 31 janvier 2003 La mines est fermé précipitamment en quelques jour par un commendo d'homme cagoulés qui descende au fond pour des destruction de matériel .

Le 1° février 2003 la direction de la mine envoie sur place une brigade de gendarmerie, un huissier et "quatre hommes en treillis ne portant aucun nom, grade ou signe distinctif d'aucune sorte" qui effectuent des constatations sur place. Les membres du personnel assurant normalement la sécurité de la mine s'en voient interdire l'accès.
Selon la direction, le Procureur décrète aussitôt l'interdiction formelle de descente dans la mine où aucun membre du personnel n'a pu pénétrer depuis le dimanche 2 février 2003. Le 1° Mai 2003 la direction des houillères « décide » d’arrêter le pompage de l’eau pour commencer l’ennoiement de la mine, contrairement à ce que prévoit la loi qui stipule qu’une telle décision ne peut être prise uniquement par le Préfet. Selon un enquêteur, la mine aurait été préalablement « démantelée en trois jours » (alors qu’on prévoyait un minimum de deux mois de travaux) par une équipe de 20 personnes « protégés » par des gardes mobiles dépendant du ministère de la Défense, ce durant le weekend de Pâques et en dépit des protestations des responsables de la sécurité de la mine qui, en dehors de cette affaire de présomption d'essais nucléaires souterrains ont rappelé que de nombreux fûts de pyralène, extrêmement toxique et polluant, seraient ainsi submergés.



Les conséquences : L'eau va dissoudre le calcaire, provoquer des fissurations et des effondrements qui se répercuteront jusqu'en surface. Mais "il a été prévu de dédommager les personnes dont les habitations auraient ainsi été endommagées". S'il y a eu comme nous le pensons des essais nucléaires clandestins dans cette mine, les déchets radioactifs seront inéluctablement entraînés en Méditerranée par l'intense circulation phréatique existant sous toute la région. Entre Marseille et Cassis débouche par exemple la rivière souterraine de Port-Miou dans les Calanques, qui a un diamètre de dix mètres.



  Évolution des techniques d'essais nucléaire furtif.

   Les test sont maintenant effectuer dans des cuves en acier de 20 mètre de diamètre et de 30cm d'épaisseur " semi-enterrées ". Une technique déjà mise au point par les Soviétiques dès les années soixante. Une telle cuve, sphérique, est parfaitement capable d'encaisser sans brocher une explosion d'une kilotonne. Elle n'est pas en contact avec le sol. Entre la cavité et cette cuve : de quoi simplement atténuer le bruit, ce qui est aisé. A faible profondeur, on peut même opérer à proximité d'habitations. L'intérieur de la cuve est tapissé d'une couche dans laquelle les éléments lourds émis viennent se loger, ce qui facilite leur récupération et leur analyse. Il aurait plus de signal sismique.

 


 Megajoule. Un projet écran

http://jp-petit.org/nouv_f/NEXUS_jan_2013.html



Source:

http://www.alterinfo.net/L-effroyable-verite-sur-la-fermeture-de-la-mine-de-Gardanne-Bouches-du-Rhone_a43099.html

http://ataraxie.free.fr/fr_essai_nucleaire.htm

http://www.jp-petit.org/Divers/Nucleaire_souterrain/Nucleaire_souterrain1.htm

http://www.jp-petit.org/Gardanne/Gardanne1.htm

http://www.ville-gardanne.fr/Il-y-a-dix-ans-la-mine-fermait,14009

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le gouvernement continue de faire des essais nucléaire

Message par Asanero le Ven 1 Aoû - 22:37

Que de liens sans pouvoir cliquer dessus à cause de mon réseau pourri... la rage --'

Oui je crois que d'après mes souvenirs, le dernier essai nucléaire a été lancé en 1990 par l'Israel.
Les américains sont ceux qui ont fait le plus de tests, suivis par les russes; notamment durant la guerre froide. Parce-que forcément, immatures comme ils sont, il faut être prêt à tout pour montrer qui détient la nation la plus puissante, quitte à bombarder et irradier ses propres terres...

Je posterais une vidéo intéressante à ce sujet quand je pourrais Wink
avatar
Asanero
Admin
Admin

Messages : 219
Date d'inscription : 16/02/2014
Age : 25
Emploi/loisirs : Enkisme
Humeur : :3

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le gouvernement continue de faire des essais nucléaire

Message par Anna Arcwel le Ven 27 Mar - 19:56

A votre avis‚ il se pourrait qu'une troisième guerre mondial se prépare ? ?:-/

Anna Arcwel
Nouveau membre
Nouveau membre

Messages : 16
Date d'inscription : 27/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le gouvernement continue de faire des essais nucléaire

Message par Anna Arcwel le Ven 27 Mar - 20:01

A votre avis‚ il se pourrait qu'une troisième guerre mondial se prépare ? ?:-/

Anna Arcwel
Nouveau membre
Nouveau membre

Messages : 16
Date d'inscription : 27/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le gouvernement continue de faire des essais nucléaire

Message par Anna Arcwel le Ven 27 Mar - 20:03

Dezoler mon téléphone fait n'importe quoi.

Anna Arcwel
Nouveau membre
Nouveau membre

Messages : 16
Date d'inscription : 27/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment le gouvernement continue de faire des essais nucléaire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum